Les pigeongrammes: Introduction

Le pigeongramme est petite photographie microfilmée destinée à être transportée par pigeon voyageur.
Son histoire débute avec la Guerre de 1870 et le Siège de Paris.



Le 7 Octobre 1870, Léon Gambetta, Ministre de l'Intérieur quitte Paris assiégé en ballon. Le Ministère se replie à Tours puis à Bordeaux.

 Dès le 4 Novembre, le transport de dépêches par pigeons voyageurs est inauguré.
Trois cent deux pigeons (d'autres sources citent le nombre de 409) seront embarqués par ballons dans des paniers d'osier.

 La plupart de ces pigeons appartenaient à des particuliers parisiens qui, par patriotisme, les mirent au service des autorités.
Arrivés à Tours (ou Bordeaux), ils étaient équipés de petits étuis contenant des "micro-films"de 3 à 4 cm sur collodion

(support transparent fabriqué à base de nitrocellulose, d'éther et d'alcool).
les pigeons étaient ensuite relâchés au plus près de Paris et censés retrouver leurs points de départ parisiens.

 Mais seuls une cinquantaine de pigeons parviendront à destination.


A l'arrivée, selon le cas, on plaçait les films de collodion entre deux plaques de verrre et on projettait le tout sur grand écran

à l'aide d'une lanterne magique. Les textes étaient ensuite soigneusement recopiés puis acheminés aux différents destinataires.
N.B. : Il ne s'agit pas à proprement parler de marques postales (il n'y a ni timbres, ni oblitérations) mais d'histoire postale

et de la communication. Ces films sont très fragiles, très cassants et difficiles à conserver. Ils "cotents" de 500 à 2000 F en moyenne

selon l'origine, le contenu, l'état. Attention : il y a beaucoup de "reproductions" certaines provenant du dépeçage de l'ouvrage

de M. de Laffolye, d'autre sur pellicule photographique exécutées après 1900 par des photographes (et probablement des négociants

et/ou des collectionneurs. Le nom le plus fréquemment cité est celui d'Arthur Maury). Ils sont parfois mal identifiés par les collectionneurs

et par les négociants en timbres qui ne font pas la différence avec les originaux. Ces reproductions "cotent" entre 200 et 500 F

et demeurent les seuls témoignages collectionnables de cette époque, les originaux étant malheureusement détruits ou en trop

mauvais état pour être manipulés.

 

"source : http://www.coppoweb.com".

copyright © 2009- museedupigeon.com - Tous droits réservés Administrateur du site Mr Reversé Jean-christophe